Air&Cosmos – Avions Mauboussin porté par le souffle du Zéphyr

Résumé de l’article

Une marque historique

Créée dans les années 1930, la société Avions Mauboussin fait partie des premières sociétés à avoir motorisé des planeurs. Aujourd’hui dirigée par David Gallezot, la société renoue avec un passé glorieux.

L’Alérion M1h

Afin de renouer avec son glorieux passé, Avions Mauboussin développe l’Alérion M1h. Ce nouveau modèle d’avion sera conçu comme un biplace léger, à aile basse en configuration tandem. De plus, ce dernier sera principalement composé de matériaux d’origine naturelle.

La propulsion Zéphyr

En outre, un nouveau modèle de propulsion à deux motorisations hybrides est prévu pour l’Alérion M1h. Ce modèle prévoit deux motorisations. Tout d’abord, la motorisation thermique-électrique, qui fournit une puissance de 80 kW. En second lieu,  la propulsion Zéphyr offre une puissance de propulsion entre 100 et 150ch.  A travers ce modèle, l’entreprise souhaite développer une gamme de moteurs de puissances variées, certifiés Aesa. Par la suite, ces moteurs pourront se décliner dans différents environnements (drones, bateaux, véhicules terrestres légers…).

De nombreux partenaires

Dans le but de développer cette propulsion à hydrogène, Avions Mauboussin s’appuie sur l’aide de différents partenaires. Parmi ces derniers, l’université de Technologie de Belfort Montbéliard (UTBM),  l’institut Femto ST.  De plus, la banque Bpifrance soutient le programme Zephyr. 

Développement futur

David Gallezot a fixé plusieurs objectifs dans le développement de ce moteur. La conception d’un démonstrateur « sol » est prévue en 2021. Les essais en vol quand à eux, ne commenceront qu’en 2025.  A terme, l’Alérion M1h aura une vitesse de croisière de 250km/h avec 600 km d’autonomie. A l’instar de tesla avec ses supers chargeurs, l’entreprise Mauboussin souhaite proposer un dispositif de charge et de recharge.  

 

Lire l’article original